Skip links

Ouvrages

La sélection 2018 du Prix du Roman d’ Écologie

Sirius

Stéphane Servant, Rouergue
Dans un monde détruit par les hommes, post apocalyptique, deux enfants Kid et Avril survivent, espèrent et revivent grâce à des rencontres parfois tragiques, toujours inattendues où les animaux et la Nature les arrachent à la cruauté de la guerre et de la mort. Les animaux, la nature, la rencontre d’inconnus sur le chemin de l’errance composent une histoire étrange, un rien fantastique, où le cochon Sirius, mais aussi un cerf, une ourse, un vieil homme, une cabane, des arbres, la Montagne, les ombres du passé et des étoiles composent un tableau saisissant.

Saufs riverains

Emmanuelle Pagano, P.O.L
Deuxième volume d’une trilogie sur la relation de l’homme et de l’eau Sauf riverains décrit l’ennoyage de la vallée du Salagou où le grand père d’Emmanuelle Pagano possédait deux petites vignes aujourd’hui sous l’eau. Ce roman met en mots pour mémoire ce qui disparaît ou va disparaître autour d’éléments en grande partie autobiographiques.

Ostwald

Thomas Flahaut, Éditions de l’Olivier
Noël et Félix deux frères sont jetés sur les routes d’Alsace par un accident nucléaire à la centrale de Fessenheim. À l’errance liée à la catastrophe, se superpose l’errance intime autour des souvenirs familiaux, du rappel des difficultés sociales et économiques de l’Est de la France.

Les liens du sang

Errol Henrot, Le Dilettante
Francois travaille à l’abattoir comme son père avant lui, et comme son père l’a souhaité. Il apprend son métier, tue les animaux. Les relations entre le père et le fils se mêlent à l’expérience de la vie à l’abattoir qui devient de plus en plus insoutenable jusqu’a la chute. La cause animale rejoint le drame social.

L’invention des corps

Pierre Ducrozet, Actes Sud
Alvaro jeune professeur mexicain rescapé du massacre d’Iguala où 43 étudiants furent assassinés, se jette entre les griffes d’un magnat américain, apôtre du transhumanisme.
Ce roman explore les enjeux de la modernité et les limites de l’humanité.

La fonte des glaces

Joël Baqué, P.O.L
Louis retraité taciturne devient malgré lui une icône planétaire de l’écologie au terme d’un parcours commencé dans une brocante où il tombe amoureux d’un manchot empereur empaillé.